Tribute to Jérôme Brézillon par Brigitte Ollier

Brigitte Ollier, journaliste à Libération, rend hommage à Jérôme sur son blog.

Lire Tribute to Jérôme Brézillon

Un jour d’automne, à Dunkerque. Jérôme Brézillon paraît venir d’une autre planète avec son visage confiant et cette chevelure digne du temps de la comtesse de Ségur, une beauté transparente qui convient aux hommes tranquilles. Il ne se prend pas au sérieux, il est là pour photographier William Eggleston pour un journal, peut-être un hebdomadaire spécialisé, musique ? William Eggleston n’apprécie guère d’être photographié, mais Brézillon tient bon d’autant qu’il n’est pas le seul photographe, c’est la règle du jeu, il faut sans cesse trouver sa place, dur métier. (…)
Brigitte Ollier

Best regards, le site de Brigitte Ollier

Jérôme Brézillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>