« Jérôme Brézillon, du train où vont les choses » par Dominique Poiret – Libération

(…) Après la Filature de Mulhouse, une vingtaine de clichés de la série On Board de Jérôme Brézillon s’exposent sur les murs de la galerie parisienne Sit Down. C’est à bord d’un train que le photographe a sillonné les Etats-Unis, le pays qu’il aimait le plus au monde, pendant près de deux ans. Il a effectué de cette façon, atypique au pays de la voiture, deux voyages, en 2010 et 2011, et s’apprêtait repartir lorsqu’il a disparu prématurément en mars 2012, à 47 ans. Jérôme Brézillon avait beaucoup collaboré avec la presse quotidienne ou les magazines français, notamment pour Libération, Télérama, et les Inrockuptibles.
Ces photos sont aujourd’hui exposées et rassemblées dans un livre que Jérôme Brézillon n’a jamais vu achevé. Marie Moscoso, qui s’est occupé de la coordination éditoriale de l’ouvrage, souligne «qu’il était passionné par les livres qu’il adorait collectionner», et qu’il souhaitait qu’On Board soit publié (…).

Lire l’article de Dominique Poiret dans Libération :
http://www.liberation.fr/photographie/2014/05/20/jerome-brezillon-du-train-ou-vont-les-choses_1022178

A la fin de l’article on trouve une playlist de morceaux choisis par Jérôme à écouter « on board ».

«On Board», 2010-2011. (Photo Jérôme Brézillo.Courtesy galerie Sit Down)

«On Board», 2010-2011. (Photo Jérôme Brézillo.Courtesy galerie Sit Down)

Exposition « On Board » à la galerie SIT DOWN du 15 mai au 26 juin 2014

On Board
Jérôme Brezillon
du 15 mai au 26 juin 2014

galerie SIT DOWN
4 rue Sainte Anastase
75003 Paris

http://www.sitdown.fr

Série “On Board“ #019, 2010-2011 ©Jérôme Brézillon, courtesy galerie Sit Down

Série “On Board“ #019, 2010-2011 ©Jérôme Brézillon, courtesy galerie Sit Down

C’est à bord d’un train que Jérôme Brézillon a sillonné l’Amérique pendant près de deux ans. Il a effectué deux voyages successivement en 2010 et 2011 et s’apprêtait à en faire un troisième avant de disparaître prématurément en mars 2012.

Après la Filature de Mulhouse, les clichés de la série “On Board“ s’exposent sur les murs de la galerie Sit Down. Une véritable invitation au voyage pour une traversée des Etats-Unis.

A travers la fenêtre de son wagon, les paysages défilent. C’est de manière contemplative que Jérôme Brézillon saisit habitants, prairies, vastes étendues, routes interminables pour en restituer l’atmosphère paisible et envoûtante. Confronté à l’exiguïté du wagon et de la fenêtre, l’immensité de ces grands espaces américains n’en est que plus impressionnante pour ce photographe émerveillé lorsque le paysage se révèle à lui. Il écrit “Les trains américains sont lents et permettent de voir venir, les décors apparaissent, disparaissent, le hasard a sa place, les images sont fragiles et furtives, la vitesse leur donne un aspect diffus. Je deviens spectateur, comme si je photographiais pendant un travelling
interminable“.

Véritable chasseur d’images, il ne cherche pas le spectaculaire mais “l’image juste“. Il capture des instants fugitifs, des paysages évanescents.
Son œuvre photographique se nourrit de l’œil de William Eggleston, Stephen Shore, comme de celui de Joël Stern ou encore de Walker Evans, et la part de flou et de mystère qui émane de ses photographies n’est pas sans rappeler le roman Sur la route de Jacques Kerouac.

Ces voyages ont abouti à la publication d’un livre posthume “On board“ en mars 2014 aux éditions Textuel, dernier témoignage livré par le photographe sur sa fascination des grands espaces américains.
Jérôme Brézillon avait choisi des images au retour de chacun de ses voyages et les avait collées sous forme de tirages de lecture dans des carnets, laissant ainsi de précieuses indications pour la conception de cet ouvrage.

Quelques images du vernissage à la Galerie Sit Down (© Gaëla Blandy)

Vernissage de l'exposition Jérôme Brézillon à la Galerie Sit Down - mai 2014

Vernissage de l'exposition Jérôme Brézillon à la Galerie Sit Down - mai 2014

Vernissage de l'exposition Jérôme Brézillon à la Galerie Sit Down - mai 2014

Jérôme Brézillon, Anne Rearick, Pieter Ten Hoopen : America on board. Mulhouse. La Filature

La série photographique On board rend hommage au lien passionné que Jérôme Brézillon entretenait avec le territoire américain. Il avait choisi, pour ce projet resté inachevé, de sillonner le pays à bord de trains et de capturer les paysages et les gens qu’il voyait de sa fenêtre. En regard de cette approche contemplative, les séries Appalachia, USA de Anne Rearick et Hungry Horse de Pieter Ten Hoopen, révèlent une proximité avec des communautés à la marge de la société, habitants de lieux reculés qui, à eux seuls, représentent toute la désolation de l’Amérique actuelle. (…)

Lire la suite sur PARISart :
http://www.paris-art.com/exposition-art-contemporain/america-on-board/jerome-brezillon-anne-rearick/15789.html

Jérôme Brézillon, Anne Rearick
America on board
11 mars-04 mai 2014
Vernissage le 11 mars 2014
Mulhouse. La Filature

Jérôme Brézillon, Sans titre, On board, 2011. Tirages à l’agrandisseur, type C.
Courtesy La Filature, Mulhouse, © Jérôme Brézillon

Le Monde.fr

Né à Paris, Jérôme Brézillon avait fait des paysages sa spécialité, qu’il traitait souvent comme des tableaux abstraits, aux lignes géométriques et aux couleurs retenues : grandes plaines américaines balayées par le vent ou culs-de-sac urbains délaissés par les humains. (…)

Article de Claire Guillot

Diaporama « On Board » Hommage à Jérôme

Diaporama dans LeMonde.fr

Diaporama dans LeMonde.fr